Les coulisses d'Agentorate.

Publié le par SarahMoon

 Tout d'abord un petit mot sur les commentaires: en fait les problèmes de com's ne sont pas de mon fait mais imputable à mon passage en V2. Impossible pour moi d'y répondre, et impossible sur certains articles de poster des commentaires....

 Bref je ne sais pas ce qui se passe mais c'est comme ça, alors tant pis, il y a des problèmes autrement plus grave, même si je suis désolée pour ceux qui voudraient m'écrire. Mais les messages que je reçois me font bien plaisir, je dois dire. (J'essaye d'aller sur les blog de ceux qui m'écrivent pour leur répondre, mais je ne suis pas toujours très à jours sic.)

 Sinon, il semblerait que la rubrique Argentorate connaisse un certains succès, et suscite un intérêt qui me pousse à vous raconter sa genèse:

 A l'origine Argentorate est une histoire destinée à ma petite soeur, et aussi une "structure" pour Escarmouche (un jeu de figurines auquel je joue). Malheureusement ou heureusement, de simple description Argentorate est devenue une histoire à part entière. Ces personnages ont pris vie et m'ont un peu échappé. Ajoutez à cela mon travers habituel de verser dans le trash et le gore et vous obtenez la version actuelle.

 Je voulais pour une fois écrire quelque chose de gaie, de léger, un truc sympa.... eh bien c'et une fois de plus raté. Argentorate prend le même chemin que ces grands frères Etemenanki, Esagil... Cela me décevais et je pensais juste finir l'histoire en cours et ensevelir Argentorate.  Mais bon comme apparamment cela semble plaire, je vais un peu me lâcher et continuer.

 Pour ceux qui semble apprécier le "côté sombre" d'Argentorate, je pense que vous ne serrez pas trop déçu par la suite, en tout cas de ce point de vue là. (les épisodes sont déjà écrits pour le reste de la semaine.)  Histoire de vous allécher, je crois qu'il y aura des assasinnats, des vampires, des trahisons, des batailles, pas mal de drôles de personnages,  des morts, beaucoup de sang...

 Cependant je penses rester "relativement soft". Etemenanki m'ayant un peu écoeuré. Il faut dire que dans ce récit, j'ouvrais sur une scène de pédophilie pour enchainer sur une scène de torture, et cela n'a fait qu'aller creshendo.  J'ai du mal à écrire des histoires "Kawaï" (mignon), et pourtant je me gave de manga "sojo"( histoire cucul la praline).  

 Quand j'essaye de faire quelque chose de "gentillet" j'obtiens au mieux un truc comme Argentorate qualifié de "sombre" par les internautes. Je voulais vraiment écrire un truc migon pour ma petite soeur... SNIF!

 Tant pis je vais faire plaisir aux internautes. Enfin j'espère.

 

Publié dans Journal de bord

Commenter cet article

Aduna Fael 10/05/2007 01:04

Euh, et tu  peux me dire quel âge elle a, ta petite soeur ???
Tu parles d'une berceuse toi, hi hi hi !!!
Joyeusement Votre,
Adû
 
 

SarahMoon 12/05/2007 00:13

Euh laquelle? 12, 18, 22?