Un coeur que nul ne peut gouverner

Publié le par SarahMoon

 coeur.jpgMa jeune maîtresse m'avait envoyée faire le marché. J'appréhendais de sortir seule. Mais ce fut une expérience fort agréable.  Malgré la marque bien reconnaisable apposée sur mon front les gens me souriaient, l'un d'entre eux à même plaisanté avec moi.
 Avant lorsque je portais l'uniforme de l'Ordre noir, les gens détournaient leurs regards. Certains me crachaient dessus. On me lançaient des immondices, on m'insultait. Et je sais qu'ils agissaient de cette manière parce qu'ils haissaient l'ordre noir. Ils se permettaient de tels gestes à mon encontre car je n'étais qu'une esclave, ils pouvaient agir à leur guise. Mes maîtres jamais, ils n'auraient osé leurs manquer de respect. Alors c'est sur les esclaves qu'ils dévesaient leurs rancoeurs.
 Mais à présent je ne portes plus leurs uniformes. Ma maîtresse est une personne aimée. Par extension, on fait preuve de bonté à mon égard. Jamais je n'aurais cru cela possible.  J'ai du m'arrêter un moment pour pleurer. Une femme c'est approchée de moi pleine de sollicitude.  Je lui ai raconté à quelle point j'étais heureuse, que je me sentais stupide de pleurer de tant de bonheur. Elle m'a sourit. 
 "La vie n'a pas été tendre avec toi ma petite. Il semblerait qu'à présent tu ai droit à un peu de bonheur. Ta maîtresse me semble être bien meuilleure que tes précédents propriétaires. Et tu adopte à son égard la bonne attitude: tu l'aimes et tu désires la servir. Elle hocha gravement la tête. C'est bien. Les choses sont justes ainsi.  Elle marqua une pause avant de reprendre. J'ai quelques talents d'oracle. Ce que l'avenir te réserve ma petite, il faudrat le supporter. En tant qu'esclave il te faut obéir en actes. Mais ton coeur nul ne peut le gouverner. Reste en cela fidèle et tout ira bien. 
 Maintenant sèche tes larmes, et va. "
 Quelque soit ce que l'avenir me réserve, j'entend bien profiter de ce le présent m'offre. Et jamais, jamais je ne laisserais qui que ce soit m'ôter ce sentiment qui réchauffe mon coeur. Même si je continue de servir le Seigneur EsteKeve.
 
 

Publié dans argentorate

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article