La soif du sang.

Publié le par SarahMoon

69072.jpg


 La faim me taraude lancinante, obsédante, à me rendre fou. Je n'ai pas soif pourtant. Non, je n'ai pas soif. Du sang, ce n'est pas ce qui manque. Le Seigneur EsteKeve  me laisse gracieusement disposer de ces esclaves, et il y a suffisament de gens dont l'existence est si insignifiante qu'ils en sont réduits à chercher dans mes bras un frison qui leur donnera le sentiment d'être vivant pour que ma soif soit largement apaisée. 
 Mais la soif et la faim bien qu'intimement liées ne sont pas similaires, surtout pour un vampire. Ma faim comme ma soif, ont besoin de sang. Du sang n'importe quel sang peut apaiser ma soif, du sang de vierge, d'enfant; de putain ou de soudard, en cas d'extrême nécessité le sang d'un animal peut s'y substituer.
 Bien que cela me répugne nécessité fait parfois force de loi, et je me souviens avec horreur, qu'en arrivant ici j'avais parcouru un bien long chemin me nourrissant parfois de créatures dont le seul souvenir me révulse. Mais la soif était trop grande... et il me fallait survivre. 
 Survivre! Je pourrais survivre à cette faim qui me ronge, le sang dont je me sustente me nourrit bien qu'il me laisse affamé. Je bois jusqu'à l'écoeurement, jamais je n'aurais crut cela possible, mais ma faim jamais ne s'apaise. 
 A présent je comprend ce que le Seigneur EsteKeve voulait dire en parlant de la faible substance des créatures d'Argentorate. Depuis que je suis ici, je vois ma nature de Nosferatus sous un autre jour. Le sang bien sur est une nécessité pour une créature tel que moi, mais mon immortalité, mes pouvoirs... ce n'est pas le sang en lui-même qui me les procurent. C'est quelque chose d'autre, c'est ce qui donne aux créatures du Rêve leur substance. 
 Et Argentorate est un rêve mineur, loin bien loin de la réalité des Grands Dragons du rêve, aussi les créatures du commin qui la peuplent sont-ils si faibles, leurs sang si pauvres. Seul des êtres comme le Seigneur Estekeve,  les Gardiens ou bien les Vestales possèdent une substance plus concrète car ils sont liés à la trame même composant Argentorate. Mais ce sont là des créatures dont je ne peux m'abreuver... Même si j'ai faim, si faim....
 Le Seigneur Estekeve  m'assure pourtant que je pourrais bientôt calmer ma faim. Lilly, ma belle voleuse, son sang est riche, capiteux, enivrant au-delà du possible pour je ne sais quel raison. Et la faim qui me ronge le rend d'autant plus entêtant. 
 Pour une raison que j'ignore, il voudrait que je la fasse mienne, et cela en vérité me convient à merveille. Seulement pour cela, il faudrait qu'elle revienne. Sa disparition commence à m'inquiéter, et si elle ne devit pas revenir d'ici peu, je crains fort que la faim ne me fasse commettre une folie, en me poussant vers le temple des Vestales. 
 Je n'ose en parler à nouveau au Seigneur EStekeve, car il semblerait que cette disparition l'inquiète bien plus qu'il ne désire le montrer. Ou plus exactement, sa disparition en compagnie de sa soeur... En vérité, je crois bien que cette petite Sarah lui soit si importante qu'il en soit réduit à faire appel à une créature tel que moi afin d'oeuvrer dans l'ombre afin d'éloigner son entourage...
 

Publié dans argentorate

Commenter cet article

Guy de la Horde d'Or 11/06/2007 07:00

Bonjourle donjon de Léa est de retourpassez voirhttp://mkd.at.dyndns.org/index2.htm

SarahMoon 11/06/2007 18:56

Merci pour cette information je ne manquerais pas de m'y rendre.