SHIRLEY John

Publié le par SarahMoon

John Shirley Etats-Unis (né en 1954) Pur produit des ateliers d'écriture Clarion, il a débuté en 1972 avec des nouvelles surréalistes avant de revenir à des textes plus classiques.

Romans

  • La ballade de City (1980, City come a-walkin')
    Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 55, 1982.
  • Minuit à jamais [Predator - 1] (2006, Predator: Forever Midnight)
    Ed. Outworld, 2007.

Nouvelles

  • Laborieuses chrysalides que nos souvenirs (1975, Uneasy chrysalids, our memories)
    in Bateaux ivres au fil du temps, Casterman, Autre temps, Autres mondes/Anthologies, 1978.
  • Will la glace (1979, Will the Chill)
    in J'ai Lu, Science-fiction n° 1617, 1984.
  • Quill Tripstickler échappe à sa fiancée (1980, Quill Tripstickler eludesa bride)
    in Opta, Revue Fiction n° 347, 1984.
  • Le genre intégré (1981, The belonging kind) (avec GIBSON William)
    in Gravé sur chrome, Ed. La découverte, Coll. Fictions, 1987.
    in Gravé sur chrome, J'ai Lu, Science-fiction n° 2940, 1990 (rééd. 1997, 1999)
    in Gravé sur chrome, J'ai Lu, Grand Format, 2007.
  • Les hôtes de ces lieux (1981, The belonging kind) (avec GIBSON William)
    in Ombres portées, Denoël, Coll. Présence du fantastique n° 4, 1990.
  • Freezone (1985, Freezone)
    in Mozart en verres miroirs, Denoël, Présence du Futur n° 451, 1987.
    in Mozart en verres miroirs, Gallimard, Coll. Folio SF n° 49, 2001.
  • Chaman ! (1988, Shaman)
    in J'ai Lu, Science-fiction n° 2780, 1990.
  • Télépathes flamboyants (1992, Flaming telepaths)
    in Shock Rock, Rivages, Suspenses/Effroi, 1997.
    in Shock Rock, Pocket, Terreur n° 9204, 1998.
  • Incubation (1993, How Deep the Taste of Love)
    in Le choix ultime , J'ai Lu, Epouvante n° 3911, 1995.
  • Barbara (1995, Barbara)
    in Noir comme l'amour - 22 nouvelles fantastiques, Albin Michel, "Blême" (GdF), 1998.
    in Noir comme l'amour - 22 nouvelles fantastiques, Livre de Poche n° 17149, 2000.
  • Poches (2001, Pockets) (avec RUCKER Rudy)
    in Tracés du vertige, Flammarion, Imagine, 2004.

Commenter cet article