Vision d'antan de Clifford Donald SIMAK

Publié le par SarahMoon

 

Couverture

 

Vision d'antan de Clifford  Donald SIMAK

quatrième de couverture:

    Imaginons un vaisseau spatial. Depuis mille ans, il fonce en direction du paradis. A la quarantième génération, que sont devenus les passagers ? Ils ont oublié qu'ils étaient des hommes. Tous sauf un, et personne n'aimerait être à sa place.

     Pas plus qu'à celle de l'écrivain qui n'a plus un sou pour faire réparer son narrateur électronique, à une époque où le stylo et la machine à écrire sont devenus hors la loi. Encore moins à celle de ces diplômés des grandes écoles, exilés volontaires sur un monde fabuleux où ils sont condamnés à jouer les toutous pour les enfants !
     Et pendant ce temps, sur une planète lointaine bloquée à l'ère du crétacé, des dinosauriens pas comme les autres nous voient venir avec nos gros sabots de colonisateurs et rient sous cape...
     L'homme est-il bon, est-il mauvais ? Un salaud pathétique, répond tranquillement Simak dans ces quatre contes à la fois cruels et drôles...

sommaire

  • Génération terminus (1953, Spacebred generation / Target generation) de SIMAK Clifford D.
  • L'immigrant (1954, Immigrant) de SIMAK Clifford D.
  • La maison des pingouins (1977, Auk house) de SIMAK Clifford D.
  • Visions d'antan (1956, So bright the vision) de SIMAK Clifford D.

Traduction de Iawa TATE
Illustration de Jean-Yves KERVÉVAN
J'AI LU, coll. Science-Fiction (3ème série - dos violet/blanc) n° 4513, juin 1997
384 pages, catégorie / prix : 6, ISBN : 2-290-04513-6 

Ma critique: 

  Vision d'antan est un receuil récent: il ne fut publié qu'en juin 1997 apprès la mort de son auteur. A l'instar d'autres receuils Visions d'antan n'a pas d'équivalent dans sa langue maternelle, la réunion de ces textes paruent entre 1953 et 1977 est donc une particularité francophone. 
Vision d'antan rassemble donc qutre novellas, et commence par So Bright vision parue en août 1956 dans fantastic universe.
     Quatre textes, donc, soit quatre novellas. La nouvelle "Visions d’antan" (So bright the Vision, 1956) nous introduit dans un univers où la Terre, loin d’assurer la direction d’un empire galactique, joue le rôle de pourvoyeuse en histoires romanesques pour les populations extra-terrestres. Car parmi la kyrielle de peuples existant, il se trouve que seuls les humains ont la capacité de mentir et partant de la d'inventer des histoires. 
 La terre étant une planète de seconde zone, c'est tout naturellment que les terriens ont profités de cette manne innatendue et rendu le métier d’écrivain très populaire sur terre, car il faut bien alimenter l’imagination de millions de créatures incapables de créativité et tant qu'à faire si on peut en tirer un revenu substancielle. 
 La terre est donc devenu une vaste usine à produire des bouquins, et sont économie y est entièrement assujetie. Le rendement primant tout, plume et papier sont bannis des pratiques scripturaires au profit de l’ordinateur qui, une fois informé des paramètres, se charge de vous concocter une histoire de derrière les barrettes de mémoire. Mais que faire quand votre machine vous lâche, à l’instar de celle de Kemp Hart, scribouillard pathétique désargenté et frustré de ne pouvoir s'offrir le "classique" une merveille technologique capable de produire best-seller sur best-seller.  Avec un esprit assez acide, Clifford D. Simak livre ici une vision assez noire de la nature humaine en général et du rôle de l’écrivain en particulier.
 Dans Génération terminus (Target generation), initialement publiée dans Science fiction plus en août 1953 sous le titre Spacebred generations. Clifford Simak reprend un thème récurrent en SF: Des pionniers enfermés dans un vaisseau géant, sont en route pour une nouvelle terre. Mais le voyage est si long que des générations se sont écoulés depuis le départ, et le but est devenu si ancien qu'il a été oubliés par les colons qui ne connaissent de l'univers que le petit monde clos ou ils vivent. 
  Livrés à eux-mêmes dans un vaisseau auto-programmé les hommes ont sombré dans le dogmatisme religieux, pl'écriture et la lecture sont proscrite, car ces dangereuses pratiques enduisent d’erreurs l’âme humaine au point de lui faire nier que les étoiles tournent autour du Vaisseau. Mais où va le Monde-Vaisseau, se demande Jon Hoff, dépositaire secret de la lecture. La tête fourmillant de question il prendra la tête de la révolution lorsque le vaisseau s'avérera être en approche du système solaire et de leur destination finale. 
 Un texte offrant une vision pessimiste de l'humanité, un peu trop long à mon goût, néanmoins plaisant à lire.
 La Maison des pingouins est le plus récent des textes.  Il fut publié outre-Atlantique en 1977, avant de nous arriver en France en 1981 dans le recueil Des souris et des robots réuni par Patrice Duvic en « Titres SF » chez Lattès. 
 David Latimer, en quête d’une résidence en Nouvelle-Angleterre pour renouveler son inspiration, en s'éganrat dans la campagne il est attirée par une maison. Le charme de la bâtisse s’exerce si fortement qu’il s’empresse de la visiter par l’intermédiaire de l’agent de location, bien évidemment trop occupé pour l’accompagner.
 Comme il s'apprête à regagner sa voiture, Latimer s'aperçoit subitement que la nuit est tombée et que son véhicule a disparu. Désappointé, il regagne la maison pour constater qu'un serviteur en livré l'y attend et l'introduit bientôt dans la vaste salle à manger désormais richement meublée. 
 David Latimer reste prisonnier de la maison qui s’avère une véritable cage dorée, déjà occupée par sept autres artistes et intellectuels,  reléguée comme lui sur une terre parallèle où l’homme n’est jamais apparu. Latimer a tôt fait de repérer une issue qui le mène... sur une terre où l’homme n’est jamais apparu et le dinosaure jamais disparu. Qui est à l’origine de tout cela ? Dans quel but ont-il été réunis? Les questions se pressent et créent une tension et une angoisse que le bien-être confortable dans lequel Lartimer baigne ne parvient pas à effacer. 
 La maison des pingouins est servie par un style précis et brillant et nous offre une intéressante réflexion critique sur la société. Le refus de Lartimer de se vautrer à l'instar de ces compagnons dans la bulle confortable ou il réside est tous simplement poignant. 
Dans "L’immigrant" (Immigrant, 1954 publié dans Astouding),  Selden Bishop, est un génie et toute sa vie est centré sur un but unique: immigré sur Kimon, une planéte secrète et mystérieuse qui n'accepte sur son sol que des immigrants choisit. Grâce à ses extraordinaires capacités et un concours d'admission extrêmement sélectif, il a gagné le droit d'émigrer sur Kimons. Kimons: une terre de rêve d'ou aucun immigrant n'a voulu revenir. Et au vue de leurs descriptions dythirambiques on comprendrait pourquoi. Sans compter les énormes revenues qu'ils envoies au pays. 
 Le gouvernement terrien aimerait bien profiter un peu plus de cette manne, et charge donc Selden Bishop de  découvrir pourquoi parmi toutes les races de l'univers seules celles des terriens est autorisé à immigré sur Kimon. Et surtout comment faire pour envoyer plus de terriens sur Kimon. Ou au moins essayer de rassembler des matériaux socio-culturel sur lequels pourront travailler les terrines. Pas même une analyse, non juste des faits bruts. Tâche en apparence aisé, sauf que... parmis tous les terriens envoyé sur Kimmons aucun n'a jamais écrit quatre chose que de vagues, très vagues banalités.
 Confronté aux Kimoniens doués de télékinésie et de télépathie, Selden Bishop nous livre ses sentiments amères, atteint dans sa fierté d’être humain. Lui qui était len ec plus ultra de l'intelligencia le voilà réduit au rôle de toutou pour enfant. Comment avouer cela à ceux resté au pays?  
 C'est malgré la critique assez sévère pour ce texte, de loin mon préféré, peut-être à cause ou malgré la fin très positive. Vision d'antan est donc pour conclure un receuil ne comportant pas d'inédit, mais proposant des textes devenus introuvables. Si les textes sont inégaux et tirant dans des registres divers, cela offre malgré tout un bon pabel de ce que Simak peu nous offrir. Un bon moyen de découvrir cet auteur si ce n'est déjà fait.

biographie

Clifford Donald Simak né le 3 août 1904 à milliville  Wisconsin mort le 25 avril 1988 était un auteur états-unien de science-fiction. Fils de fermiers, ses origines modestes modèleront la plupart des personnages de ses romans. Journaliste, puis rédacteur en chef avant de se consacrer à l'écriture. C'est l'Humaniste de la SF, tout dans son oeuvre est pacifisme, poèsie, amour de la nature. Ses thèmes favoris sont la nature et les robots anthropormophiques. Son œuvre la plus connue est Demain les chiens.
Il a gagné plusieurs prix Hugo et prix Nebula. En 1976, il reçoit le Damon Knight Memorial Grand Master Award de la SFWA pour l'ensemble de sa carrière. C'est ainsi que Simak peut être considéré comme faisant partie des écrivains de l'âge d'or de la science-fiction, au même titre que Bradbury ou Asimov.

Romans

  • Ingénieurs du cosmos (1939, Cosmic engineers)
    Albin Michel, Super-fiction n° 4, 1975.
  • Les ingénieurs du cosmos (1939-1950, Cosmic engineers)
    Ed. Le Terrain Vague, 1967.
    Losfeld, 1967.
  • Dans le torrent des siècles (1950, Time quarry / Time and time again)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 1, 2, 3 et 4, 1954.
    J'ai Lu, Science-fiction n° 500, 1973.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • De temps à autre (1950, Time quarry / Time and time again)
    Gallimard, Rayon Fantastique n° 101-102, 1962.
  • Demain les chiens (1952, City) [Fix-Up]
    Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Chaîne autour du Soleil (1952, Ring around the Sun)
    Hachette/Gallimard, Rayon Fantastique, 1956.
    J'ai Lu, Science-fiction n° 814, 1978.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Le pêcheur (1961, The fisherman / Time is the simplest thing)
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    J'ai Lu, Science-fiction n° 609, 1975.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Eux qui marchent comme les hommes (1962, They walked like men)
    Denoël, Présence du Futur n° 76, 1999.
  • Ils marchaient comme des hommes (1962, They walked like men)
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Une certaine odeur (1962, They walked like men)
    Denoël, Présence du Futur n° 76, 1964.
  • Au carrefour des étoiles (1963, Here gather the stars / Way station)
    in Opta, Revue Galaxie n° 1 et 2, 1964.
    Albin Michel, Science-fiction "1ère série", 1968.
    J'ai Lu, Science-fiction n° 847, 1978.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Les fleurs pourpres (1965, All Flesh is Grass)
    Opta, Galaxie Bis n° 5, 1967.
    Presses de la Cité, Coll. Superlights n° 7, 1983.
    J'ai Lu, Science-fiction n° 4220, 1996.
  • Le principe du loup-garou (1967, The werewolf principle)
    Denoël, Présence du Futur n° 111, 1968.
  • Eterna (1967, Why call them back from heaven?)
    Albin Michel, Science-fiction "1ère série", 1969.
  • La planète des ombres (1968, The goblin reservation)
    in Opta, Revue Galaxie n° 60, 61 et 62, 1969.
  • La réserve des lutins (1968, The goblin reservation)
    Denoël, Présence du Futur n° 119, 1969.
  • L'empire des esprits (1970, Out of their minds)
    Editions Gérard & C°, Bibliothèque Marabout SF n° 430, 1973.
    Presses de la Cité, Coll. Superlights n° 11, 1983.
    J'ai Lu, Science-fiction n° 3926, 1995.
  • A chacun ses dieux (1971, A choice of gods)
    Denoël, Présence du Futur n° 169, 1973.
  • A pied, à cheval et en fusée (1971, Destiny doll)
    Denoël, Présence du Futur n° 175, 1974.
  • Le dernier cimetière (1972, Cemetery world)
    Denoël, Présence du Futur n° 202, 1975.
  • Les enfants de nos enfants (1973, Our children's children)
    Denoël, Présence du Futur n° 192, 1975.
  • Le pélerinage enchanté (1975, Enchanted pilgrimage)
    Denoël, Présence du Futur n° 228, 1977.
  • La planète de Shakespeare (1976, Shakespeare's planet)
    Denoël, Présence du Futur n° 239, 1977.
  • Héritiers des étoiles (1977, A heritage of stars)
    Denoël, Présence du Futur n° 266, 1978.
  • Mastodonia (1978, Mastodonia / Catface)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 956, 1979.
  • La Confrérie du Talisman (1978, The Fellowship of the Talisman)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 2760, 1990.
  • Les visiteurs (1979, The visitors)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 1194, 1981.
  • Projet Vatican XVII (1981, Project Pope)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 1367, 1982.
  • La planète aux embûches (1982, Special deliverance)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 1588, 1984.
  • Au pays du mal (1982, Where the evil dwells)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 1781, 1985.
  • Le chemin de l'éternité (1986, Highway of eternity)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 2432, 1988.

Recueils, anthologies, omnibus...

  • La croisade de l'idiot (1960, The worlds of Clifford D. Simak)
    Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
  • Tous les pièges de la Terre (1962, All the traps of Earth and other stories)
    Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
  • Demain les chiens/Le pêcheur (1966)
    Opta, CLA, 1966.
  • Les épaves de Tycho (1978)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 808, 1978 (rééd. 1999)
  • Une chasse dangereuse (1978) (anthologiste SADOUL Jacques)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
  • Escarmouche (1979)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
  • Des souris et des robots (1981)
    Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • Le livre d'or : Clifford D. SIMAK (1985) (anthologiste RICHE Daniel)
    Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
  • Visions d'antan (1997)
    J'ai Lu, Science-fiction n° 4513, 1997.
  • Honorable adversaire (1998)
    Flammarion, Librio n° 246, 1998.
  • Les mines du temps (2004)
    Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.

Nouvelles

  • Le créateur (1935, The creator)
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
  • Au bord de l'abîme (1940, Rim of the deep)
    in L'âge d'or de la SF (4ème série), Opta, Fiction-Spécial n° 21, 1973.
  • La fosse aux pirates (1940, Rim of the deep)
    in Les meilleurs récits de "Astounding Science Fiction" (Tome 2), J'ai Lu, Science-fiction n° 988, 1979.
  • Mascarade (1941, Masquerade / Operation Mercury)
    in Ed. du Bélial, Revue Bifrost n° 22, 2001.
  • Le recensement (1944, Census)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • La cité (1944, City)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Les déserteurs (1944, Desertion)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • La tanière (1944, Huddling place)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Les passe-temps (1946, Hobbies)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Le paradis (1946, Paradise)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Esope (1947, Aesop)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Eternité perdue (1949, Eternity lost)
    in L'âge d'or de la SF (2ème série : 1947-1951), Opta, Fiction-Spécial n° 9, 1966.
  • Facteur limitatif (1949, Limiting factor)
    in Histoires de machines , Livre de Poche, La Grande Anthologie de la SF n° 3768, 1974.
  • Escarmouche (1950, Bathe your bearings in blood / Skirmish)
    in Histoires fantastiques de demain, Casterman, Autre temps, Autres mondes/Anthologies, 1966.
    in Histoires de machines , Livre de Poche, La Grande Anthologie de la SF n° 3768, 1974.
    in Escarmouche, J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
    in Une histoire de la science-fiction - 2 (1938-1957, L'Age d'Or), Flammarion, Librio n° 368, 2000.
  • Mirage (1950, Seven came back / Mirage)
    in Grands classiques de la SF (1ère série), Opta, Fiction-Spécial n° 16, 1970.
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
    Editions Mille et une nuits n° 71, 1995.
  • L'appel de l'au-delà (1950, The call from beyond)
    in L'âge d'or de la SF (3ème série), Opta, Fiction-Spécial n° 19, 1971.
  • Courtoisie (1951, Courtesy)
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
    in Nouvelles des siècles futurs, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Bonne nuit, M. Jamot ! (1951, Good night, Mr. James)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 18, 1955.
  • Bonne nuit, Mr. James (1951, Good night, Mr. James)
    in Ceux d'ailleurs, Opta, Marginal n° 3, 1974.
  • Bonne nuit, Mr. James ! (1951, Good night, Mr. James)
    in Tous les pièges de la Terre, Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
    in Les chefs-d'oeuvres de l'épouvante, Anthologies Planète, 1965.
    in Histoires de doubles , Pocket, La grande anthologie du fantastique n° 1465, 1977.
    in La grande anthologie du fantastique (Tome 1), Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 1996.
  • Seconde enfance (1951, Second childhood)
    in Voyageurs de l'éternité et couloirs du temps, Opta, Marginal n° 14, 1977.
  • Un moyen bien simple (1951, The trouble with ants)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Club Français du Livre, Coll. "Evenement", 1952.
    in Demain les chiens (Fix-Up), Ed. du Sagittaire, 1954.
    in Demain les chiens/Le pêcheur, Opta, CLA, 1966.
    in Demain les chiens (Fix-Up), J'ai Lu, Science-fiction n° 373, 1970 (rééd. 1975, 1987, 1999, 2001, 2002)
    in Demain les chiens (Fix-Up), Alsatia, 1991.
    in Les mines du temps, Ed. Omnibus, Science-Fiction/Fantastique, 2004.
  • Jamais vous ne repartirez (1951, You'll never go home again / Beachhead)
    in Chefs-d'oeuvre de la SF (2ième série), Opta, Fiction-Spécial n° 13, 1968.
  • Vous ne retournerez jamais chez vous (1951, You'll never go home again / Beachhead)
    in Le temps sauvage, Marabout SA, Bibliothèque Marabout n° 377, 1971.
  • La barrière (1952, The fence)
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • Les réponses (1953, ... And the truth shall make you free / The answers)
    in Opta, Revue Fiction n° 212, 1971.
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • La planète aux pièges (1953, Junkyard)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 45, 1957.
    in Une chasse dangereuse, J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
  • L'école du bonheur (1953, Kindergarten)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 34, 1956.
  • Evolution rétrograde (1953, Retrograde evolution)
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • Spectacle d'ombres (1953, Shadow show)
    in Opta, Revue Fiction n° 22, 1955.
    in Futurs d'antan, Opta, Fiction-Spécial n° 23, 1974.
  • Génération terminus (1953, Spacebred generation / Target generation)
    in Visions d'antan, J'ai Lu, Science-fiction n° 4513, 1997.
  • La génération finale (1953, Spacebred generation / Target generation)
    in Opta, Revue Fiction n° 187, 1969.
    in Retour/La génération finale, Denoël, Coll. Etoiles doubles n° 4, 1984.
  • Bile à gogo (1953, Worrywart)
    in Les vents de Gath , Opta, Galaxie Bis n° 40, 1975.
  • Les pensées dangereuses (1953, Worrywart)
    in Opta, Revue Galaxie n° 9, 1965.
  • Le zèbre poussiéreux (1954, Dusty zebra)
    in La croisade de l'idiot, Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
  • Z comme zèbre (1954, Dusty zebra)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 16, 1955.
  • Jardinage (1954, Green thumb)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 12, 1954.
    in Une chasse dangereuse, J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
  • Brikol'âge (1954, How-2) [Court roman]
    in Histoires de robots , Livre de Poche, La Grande Anthologie de la SF n° 3764, 1974 (rééd. 1985)
  • Plus besoin d'hommes (1954, How-2) [Court roman]
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 17, 1955.
    in Une chasse dangereuse, J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
  • La croisade de l'idiot (1954, Idiot's crusade)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 20, 1955.
    in La croisade de l'idiot, Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
  • L'immigrant (1954, Immigrant) [Court roman]
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
    in Visions d'antan, J'ai Lu, Science-fiction n° 4513, 1997.
  • Circuit fermé (1955, Full cycle) [Court roman]
    in Editions Scientifiques et Littéraires, Revue Satellite n° 12, 1958.
  • Cycle fermé (1955, Full cycle) [Court roman]
    in Histoires de demain , Livre de Poche, La Grande Anthologie de la SF n° 3771, 1975 (rééd. 1984)
  • Opération mastodonte (1955, Project mastodon)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 22, 1955.
  • Projet Mastodonte (1955, Project Mastodon)
    in Une chasse dangereuse, J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
  • Raides mortes (1956, Drop dead)
    in Tous les pièges de la Terre, Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
    in Les chefs-d'oeuvres de la science-fiction, Ed. Planète, 1970.
    in Honorable adversaire, Flammarion, Librio n° 246, 1998.
  • Trop facile ! (1956, Drop dead)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 38, 1957.
  • Caisse d'entr'aide galactique (1956, Galactic chest)
    in Editions Scientifiques et Littéraires, Revue Satellite n° 38, 1961.
  • Secours galactiques (1956, Galactic chest)
    in Escarmouche, J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
  • Honorable adversaire (1956, Honorable opponent)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 36, 1956.
    in La croisade de l'idiot, Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
    in Anthologie de la littérature de Science-fiction, Ed. Ramsay, 1981.
    in Faiseurs d'univers, et autres récits sur le jeu , Gallimard, Coll. Folio Junior SF n° 15, 1984.
    in Histoires de guerres futures , Livre de Poche, La Grande Anthologie de la SF n° 3819, 1985.
    in Honorable adversaire, Flammarion, Librio n° 246, 1998.
  • Le gros coup (1956, Jackpot)
    in Escarmouche, J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
  • Le gros lot (1956, Jackpot)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 39, 1957.
  • La littérature des sphères (1956, So bright the vision)
    in Les épaves de Tycho, J'ai Lu, Science-fiction n° 808, 1978 (rééd. 1999)
  • Visions d'antan (1956, So bright the vision)
    in Visions d'antan, J'ai Lu, Science-fiction n° 4513, 1997.
  • Le Van Gogh de l'ère spatiale (1956, The spaceman's Van Gogh)
    in Ed. du Bélial, Revue Bifrost n° 22, 2001.
  • Mondes sans fin (1956, Worlds without end) [Court roman]
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
  • Copie carbone (1957, Carbon copy)
    in La croisade de l'idiot, Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
  • Le martien se trompe de plan (1957, Carbon copy)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 51, 1958.
  • Le père de tous (1957, Founding father)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 46, 1957.
  • Le père fondateur (1957, Founding father)
    in La croisade de l'idiot, Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
  • Le robot sentimental (1957, Lulu)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 47, 1957.
  • Lulu (1957, Lulu)
    in La croisade de l'idiot, Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
    in Androïdes, robots et machines folles, Opta, Marginal n° 5, 1974.
  • Opération putois (1957, Operation stinky)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 43, 1957.
    in Une chasse dangereuse, J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
  • Le monde des ombres (1957, Shadow world)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 52, 1958.
  • Bouillon de culture (1958, Leg. forst)
    in Les épaves de Tycho, J'ai Lu, Science-fiction n° 808, 1978 (rééd. 1999)
  • La grande cour de devant (1958, The big front yard)
    in Honorable adversaire, Flammarion, Librio n° 246, 1998.
  • La grande cour du devant (1958, The big front yard)
    in La croisade de l'idiot, Denoël, Présence du Futur n° 52, 1961 (rééd. 1975, 1987)
  • Pour sauver la guerre (1958, The civilization game)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 61, 1958.
    in Batailles à venir, soldats de la fin des temps, Marginal (Pastiche des 42) n° 16, 1977.
    in Une chasse dangereuse, J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
    in Histoires d'automates , Livre de Poche, La Grande Anthologie de la SF n° 3785, 1984.
  • L'arbre à dollars (1958, The money tree)
    in Opta, Revue Fiction n° 109, 1962.
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • Le secret des Sitters (1958, The sitters)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 54, 1958.
  • Les nounous (1958, The sitters)
    in Tous les pièges de la Terre, Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
  • Une chasse dangereuse (1958, The world that couldn't be)
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 55, 1958.
    in Une chasse dangereuse, J'ai Lu, Science-fiction n° 903, 1978 (rééd. 1984)
  • Une mort dans la maison (1959, A death in the house)
    in Opta, Revue Galaxie n° 11, 1965.
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • Planète à crédit (1959, Installment plan) [Court roman]
    in Tous les pièges de la Terre, Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
  • Une riche affaire (1959, Installment plan) [Court roman]
    in Ed. Nuit & Jour, Galaxie n° 64, 1959.
  • Alerte aux Horlas (1959, No life of their own) [Court roman]
    in Opta, Revue Galaxie n° 18, 1965.
  • Steve et les mi-êtres (1959, No life of their own) [Court roman]
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
  • Tous les pièges de la Terre (1960, All the traps of Earth)
    in Opta, Revue Fiction n° 90, 1961.
    in Tous les pièges de la Terre, Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
  • Le nerf de la guerre (1960, Condition for employment)
    in Tous les pièges de la Terre, Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
    in Dans la comète et autres récits du cosmos , Gallimard, Coll. Folio Junior SF n° 12, 1982.
  • Larmes à gogo (1960, Crying jag)
    in Tous les pièges de la Terre, Denoël, Présence du Futur n° 66, 1963 (rééd. 1984)
    in Honorable adversaire, Flammarion, Librio n° 246, 1998.
  • Le dernier gentleman (1960, Final gentleman)
    in Opta, Revue Fiction n° 95, 1961.
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
  • Les glaneurs (1960, Gleaners)
    in Trésors et pièges du temps, Opta, Marginal n° 2, 1974.
  • La vermine de l'espace (1960, The golden bugs)
    in Opta, Revue Fiction n° 111, 1963.
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • Les coccinelles d'or (1960, The golden bugs)
    in Escarmouche, J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
  • Les épaves de Tycho (1960, The trouble with Tycho)
    in Les épaves de Tycho, J'ai Lu, Science-fiction n° 808, 1978 (rééd. 1999)
  • La fin des maux (1961, Shotgun cure)
    in Opta, Revue Fiction n° 96, 1961.
  • Jour de trève (1963, Day of truce)
    in Opta, Revue Galaxie n° 41, 1967.
  • Vingt-quatre heures de trêve (1963, Day of truce)
    in Science-fiction, Aubier Flammarion, Coll. Bilingue n° 64, 1978.
  • Le vaisseau-miracle (1963, The shipshape miracle)
    in Opta, Revue Galaxie n° 119, 1974.
  • Une visite chez Mère-Grand (1965, Over the river and through the woods)
    in Ed. du Bélial, Revue Bifrost n° 22, 2001.
  • Du petit gibier (1965, Small deer)
    in Opta, Revue Galaxie n° 27, 1966.
  • Les petites bêtes (1965, Small deer)
    in Science-fiction, Aubier Flammarion, Coll. Bilingue n° 64, 1978.
  • Des diamants à pleins seaux (1969, Buckets of diamonds)
    in Opta, Revue Galaxie n° 67, 1969.
  • Tout au fond de moi, je pleure (1969, I am crying all inside)
    in Agent de Véga , Opta, Galaxie Bis n° 14, 1970.
  • La chose dans la pierre (1970, The thing in the stone)
    in Opta, Revue Galaxie n° 84, 1971.
    in Escarmouche, J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
  • La terre d'automne (1971, The autumn land)
    in Escarmouche, J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
  • Le pays de l'automne (1971, The autumn land)
    in Opta, Revue Fiction n° 221, 1972.
  • Promenons-nous dans les rues (1972, To walk a city's street)
    in Histoires parapsychiques , Livre de Poche, La Grande Anthologie de la SF n° 3775, 1976.
  • Les bousilleurs du cosmos (1973, Construction shack)
    in Opta, Revue Galaxie n° 111, 1973.
  • Epilogue (1973, Epilog)
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
  • Chez les anciens (1975, Senior citizen)
    in Opta, Revue Fiction n° 276, 1977.
  • Le fantôme d'une ford modèle T (1975, The ghost of a model T)
    in Escarmouche, J'ai Lu, Science-fiction n° 1005, 1979 (rééd. 1999)
  • Le fantôme d'une Ford T (1975, The ghost of a model T)
    in Un bouquet de fantômes, Flammarion, Librio n° 362, 2001.
  • L'épidémie (1976, Unsilent spring) (avec SIMAK Richard)
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.
  • La maison des pingouins (1977, Auk house) [Court roman]
    in Des souris et des robots, Ed. J.C. Lattès, Titres/SF n° 49, 1981.
    in Visions d'antan, J'ai Lu, Science-fiction n° 4513, 1997.
  • Le frère (1977, Brother)
    in Opta, Revue Fiction n° 288, 1978.
  • La grotte du cerf qui danse (1980, Grotto of the dancing deer)
    in J'ai Lu, Science-fiction n° 1340, 1982.
  • Le puits siffleur (1980, The whistling well)
    in Ed. du Bélial, Revue Bifrost n° 22, 2001.
  • L'ordinateur qui aimait les étoiles (1981, Byte your tongue)
    in Le livre d'or : Clifford D. SIMAK, Pocket, Le Livre d'Or n° 5199, 1985.

Commenter cet article