parutions science-fiction fantasy la clef d'argent janvier 2008

Publié le par SarahMoon

Saturne



Saturne,de Christophe Lartas. 

Saturne ne mange plus de fruits depuis longtemps, ni de miel. Il se nourrit exclusivement des êtres, quoique cela le dégoûte. Lorsqu'il n'y aura plus d'hommes, peut-être recommencera-t-il à apprécier les offrandes de la nature? Ou peut-être se passera-t-il à tout jamais de manger? Tout compte fait, cela serait bien mieux. Car il est las de la vie: tout ce qui a trait à elle l'indispose chaque jour davantage...

Extrait: «Saturne empoigne l'être par les cheveux et lui grignote le visage, puis l'encéphale, comme il ferait d'une pomme; car cette substance nerveuse et cette chair sont assez âcres, et il redoute les crampes d'estomac. D'ailleurs Saturne redoute tout au monde, sauf le vide. Après son repas frugal, il se dévêt de son espèce de toge brune et se baigne dans le lac. L'eau est merveilleusement chaude. Saturne resterait ainsi des heures, à faire la planche parallèle aux nuages, sous l'œil jaune de l'antique cyclope. Mais l'on ne badine point avec l'infini, fût-on immortel pour un temps. La vermine, quoique éparse, grouille encore sur le monde; et le vent continue de gémir.
Les dents de Saturne écrasent les mâchoires et les nez, les nuques et les tempes; chaque jour qui passe est une défaite de l'être, une fête de la lumière.
La bouche de Saturne s'ouvre, et des yeux se ferment à jamais, lorsqu'ils n'éclatent pas. Il mâche et avale; croque des moelles épinières, des joues rebondies, des colonnes vertébrales, des vagins mignons et des seins opulents.».

Collection NoKhThys #2.
ISBN 978-2-908254-57-0 - 9 Euros
12 x 12 cm. 80 p. 
Imprimé sur bouffant ivoire. Couverture couleur pelliculée mat.
Illustration de couverture: Fernando Goncalvès-Félix. 

Le Crachoir du Solitaire



Le Crachoir du Solitaire, Nihil Messtavic.

Nous ne saurons sans doute jamais qui prit la peine de couvrir ces milliers de pages jaunies d'une fine écriture subtilement déformée par l'angoisse et l'amertume. Son intérêt personnel le portait aussi bien vers la philosophie, la littérature, que vers le dessin et la poésie. Le contenu de la malle me l'a prouvé. C'est tout ce que nous savons de lui. C'est tout ce que nous saurons jamais, fort probablement. Des mois que j'ai passés à transcrire, avec l'aide précieuse d'amis traducteurs, les milliers de pages contenues dans la malle de Nihil Messtavic, je garde l'arrière-goût doux-amer d'une gorgée d'arsenic, la brûlure glacée et voluptueuse d'une lame de rasoir trempée dans l'huile de vitriol. Son désespoir est sans retour, sa funeste attirance pour le néant, illimitée. C'est à la découverte de cette pensée hors norme -- hors le monde -- que je vous convie ici, en commençant sciemment par les plus exigeants des écrits de Messtavic, ses aphorismes et pensées. (Vedma Nàdasty, extrait des Notes introductives).

Couverture illustrée par Fernando Goncalvès-Félix. 
ISBN 978-2-908254-55-6 - 9 Euros.
Collection NoKhThys n°1. ISSN en cours.
12 x 12 cm. 48 p. 

Le Seigneur de l'Illusion - E. Hoffmann Price

Le Seigneur de l'Illusion, E. Hoffmann Price.

E. Hoffmann Price, en ce début des années 1930, est déjà un collaborateur régulier des pulp magazines américains. Comme de nombreux écrivains de sa génération, il entretient une correspondance assidue avec le futur maître de la littérature fantastique mondiale: H.P. Lovecraft. Un jour, Price envoie à Lovecraft un récit étrange au titre non moins énigmatique, Le Seigneur de l'Illusion...
La lecture de ce conte, écrit pour faire suite à la célèbre nouvelle de Lovecraft «La Clef d'Argent», et demeuré enfoui dans les archives de Lovecraft durant des décennies, s'avère aujourd'hui pour nous riche d'enseignements. C'est en effet en révisant à sa demande le récit de Price que Lovecraft écrira «À travers les portes de la Clef d'Argent», nouvelle destinée à clore le cycle de Randolph Carter et du Monde des Rêves.
Établi et présenté par S.T. Joshi, biographe du célèbre créateur de Cthulhu, Le Seigneur de l'Illusion paraît ici accompagné des annotations de Lovecraft. Un document indispensable à la connaissance du Maître de Providence.

Couverture illustrée par Patrick Mallet. 
ISBN 978-2-908254-52-5 - 10 Euros.
Collection KharThak n°2. ISSN  1957-942X.
13 x 17 cm. 50 
Imprimé sur bouffant blanc. Couverture couleur pelliculée mat.

Commenter cet article