Le Vieil homme et son double de Joe HALDEMAN

Publié le par SarahMoon

 

Couverture


Le Vieil homme et son double de Joe HALDEMAN

quatrième de couverture:

Lorsque John Baird, universitaire spécialiste d'Heming­way, rencontre par hasard le faussaire Castle, une idée apparemment judicieuse leur vient à l'esprit : pourquoi ne pas recréer de toutes pièces les manuscrits de jeunesse que l'auteur du Vieil homme et la mer a perdus en 1922, avant de les publier ? Un moyen pour Baird de se payer la tête de ses collègues et néanmoins amis, gonflés de suffisance.

     Les deux compères dénichent une vieille Corona d'un modèle identique à la machine à écrire qu'utilisait l'écri­vain. Et le projet suit son cours, jusqu'à ce que Baird soit assassiné par un être étrange doté de facultés surhu­maines. Petit détail : cet inconnu est le sosie parfait d'Hemingway...
     Course-poursuite effrénée d'un monde parallèle à l'au­tre, hommage jubilatoire aux œuvres d'Ernest Hemingway, Le vieil homme et son double a obtenu les prix Nebula 1990 et Hugo 1991.
     Né en 1943 a Oklahoma City, Joe Haldeman débute sa carrière d'écri­vain en 1969, après avoir suivi des études d'astronomie. Vétéran de la guerre du Viêt Nam, il a consacré la majeure partie de son œuvre à exor­ciser celte expérience traumatisante et à dénoncer l'absurdité de tout conflit.

Titre original : The Hemingway hoax, 1990
Traduction de Jean-Daniel BRÈQUE
Illustration de Eric SCALA
GALLIMARD, coll. Folio SF n° 100, mai 2002
256 pages, catégorie / prix : F8, ISBN : 2-07-041926-6 

Ma critique: 

 Cet inédit basé sur une nouvelle aura attendu 10 avant d'être disponible en français. Mais bien que sortant du registre habituel ce roman est une fort jolie pièce. On y rencontre John Baird, un professeur vieillissant éminent spécialiste d'Hemingway. Ce dernier a  jusqu'alors été un parfait honnête homme, d'autant plus honnête qu'il jouit d'une fortune personnelle et que sa ravissante femme est une de ces anciennes étudiantes. Il a donc tout pour être heureux, sauf que sa fortune mal placé est réduite à quia et qu'il n'en jouira plsu d'ici deux mois. 
 Sur ces entrefaits, il rencontre le truand Castlemaine qui sous couvert de suppositions le convainc de fabriquer de faux manuscrits. Une sorte de canular à l'adresse de ces confrères, et un exercices de style pour lui. Au pire il envisage de faire passer cela pour un pastiche, une étude de ce qu'aurait pu écrire Hemingway. Rien de bien méchant en soit, ni de vraiment illégale. John Baird commence donc ces recherches et la rédaction d'un manuscrit. Sauf que sa femme le trompe avec CAstlemain, ce que Baird fin d'ignorer, par contre ce qu'il ignore c'est que les deux compères ont prévus une machination afin de l'empêcher de faire marche arrière. 
 Et puis il rencontre hemingway dans un train, ce dernier voudrait bien qu'il cesse d'écrire, car cela menacerait un grand projet concernant l'univers. Baird se demande si l'absinthe qu 'il vient de boire est à mettre en cause, et se refuse à croire ce qu'il lui semble ête une hallucination. Mal lui en prend car celui-ci le tue. Ce qui a pour effet de le faire passer dans un monde parrallèle, un monde ou son corps est légèrement différents, sont passés altérer, Castelmaine plus méchant et dangeureux. 
 Surfant entre les différants souvenirs de cette vie et de celle qui vient de s'ajouter, sans compter les autres, car l'entité qui se fait passer pour Hemingway le tuera à de nombreuses reprises, Baird tentera de comprende ce qui lui arrive. L'auteur nous entrâine à sa suite dans un emboîtement d'univers parrallèle avec en fond une conscience omisciente et presque omnipotente qui est furieusement proche de la divinité. 
 Le grand intérêt des migrations de Baird est que seule son esprit se déplace, il se retrouve à chaque fois parachuté dans un corps qui n'est pas le sien. Les blessures qu'il à reçut pendant la guerre ( à noter qu'Hadelman à lui aussi été blessé durant la guerre) ne cesse de se modifier d'un corps à l'aute. Outre la descritptions des sensations  et des douleurs, Baird à tout loisir de philosohpher sur les avantages et les inconvénients de chacunes de ces nouvelles incarnations. 
 A mon sens il s'agit là d'une oeuvre d'une grande finesse, doté d'un certain sens de l'humour et mettant en place un paradoxe temporelle intéressant, car au finale lorsque Baird prend la place de Hemingway , il y a également un sous-entendue sur la nature de l'entité qui l'a guidé laissant présager qu'ils ne sont en sommes que différantes phases temporelles d'une seules et même créatures.

biographie de l'auteur: 

 C'est le 9 juin 1843 à Oklahoma city que Joseph William Haldeman voit le jour. Il déménagera à de muiltiples reprises à la suite de sa famille (Porto Rico, La Nouvelle-Orléans, l'Alaska et Washington D.C.). avant de se marier avec Mary Gay Potteren 1965
 Il commencera des études d'astronomie à université du Maryland où il obtient un baccalauréat en sciences en 1967. La même année, il sera mobilisé et part pour le Viêt Nam. À son retour, il reprend ses études en mathématiques et informatique de 1969 à 1970, mais quitte l'université pour commencer une carrière d'écrivain. Son oeuvre sera marqué par l'exprience traumatisante de la guerre et marquera la volonté de de énoncer l'absurdité de tout conflit.
Sa première nouvelle, War Year, est publiée en 1972. Son expérience militaire se retrouve dans son premier roman La guerre éternelle (The Forever War), publié en 1975 et récompensé par les prix Hugo et Nebula, qui reste son roman le plus connu et pour lequel il reçoit un master en écriture de l'université de l'Iowa. En 1977, il publie une anthologie La troisième guerre mondiale n'aura pas lieu (Study war no more). Ayant exercé divers métiers (programmeur, musicien, journaliste et libraire entre autres), Joe Haldeman se considère comme un écrivain professionnel depuis 1970 même s'il occupe à temps partiel un poste d'enseignant en littérature dans diverses universités américaines.
En 1997, il revient sur le thème de son premier roman avec une suite sous forme de nouvelle, La paix éternelle (Forever peace) qui recevra également les prix Hugo et Nebula. En 1999, un troisième volume, La liberté éternelle (Forever Free) complète cette série et sera également adapté en bande dessinée par Marvano sous le titre de Libre à jamais. Son roman Camouflage s'est vu décerné le Prix James Tiptree, Jr. en 2004. Joe Haldeman est, entre autre, conseiller pour la National Space Society, membre du Space Studies Institute et président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America de 1992 à 1994.

site personnel de l'auteur http://www.home.earthlink.net/~haldeman/


Bibliographie:

  • COSMIC LAUGHTER (anthology) Holt, 1974
  • THE FOREVER WAR (novel) St. Martin's Press, 1975
  • MINDBRIDGE (novel) St. Martin's Press, 1976
  • PLANET OF JUDGMENT (Star Trek novel) Bantam, 1977
  • ALL MY SINS REMEMBERED (novel) St. Martin's Press, 1977
  • STUDY WAR NO MORE (anthology) St. Martin's Press, 1977
  • INFINITE DREAMS (short story collection) St. Martin's Press, 1978
  • WORLD WITHOUT END (Star Trek novel) Bantam, 1979
  • WORLDS (novel) Viking, 1981
  • WORLDS APART (novel) Viking, 1983
  • NEBULA AWARDS 17 (anthology) Holt, 1983
  • DEALING IN FUTURES (short story collection) Viking, 1985
  • TOOL OF THE TRADE (novel) Morrow, 1987
  • BUYING TIME (novel) Morrow, 1989
  • THE HEMINGWAY HOAX (short novel) Morrow, 1990
  • WORLDS ENOUGH AND TIME (novel) Morrow, 1992
  • VIETNAM AND OTHER ALIEN WORLDS (essays, fiction, poetry) NESFA Press, 1993
  • 1968 (novel) Hodder & Stoughton, U.K., 1994, William Morrow, Inc., June 1995
  • SAUL'S DEATH (poetry chapbook) Anamnesis Press, May 1997
  • FOREVER PEACE (novel) Berkley, October 1997
  • FOREVER FREE (novel) Ace, 1998
  • THE COMING (novel) Ace, 2000
  • GUARDIAN (novel) Ace, 2002
  • CAMOUFLAGE (novel) Ace 2004
  • OLD TWENTIETH (novel) Ace 2005
  • WAR STORIES (collection, two novels and short stories) Night Shade, 2005
  • A SEPARATE WAR and other stories (short story collection) Ace, 2006
  • THE ACCIDENTAL TIME MACHINE,  in 2007.
  • roman traduit en français

  • Pontesprit (Mindbridge, 1976)
  • En mémoire de mes péchés (All my sins remembered, 1977)
  • Hypnose (Tool of the Trade, 1987)
  • Immortalité à vendre - - J'ai lu N°3097, 1991 (Buying Time, 1989) également publié sous le titre The Long Habit of Living
  • Le vieil homme et son double (The hemingway hoax, 1990)
  • Bootcamp 3000 (1992) avec Gordon R. Dickson, Harry Harrison et Jack Vance
  • Les deux morts de John Speidel (1968, 1995)
  • Le message (The Coming, 2000)
  • Guardian (2002)
  • Camouflage (2004)
  • Old Twentieth (2005)
  • War Stories (2005)
  •  




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article