Heroic fantasy

Publié le par SarahMoon

  Heroic fantasy ou comme on dit en anglais le Sword and sorcery est une succursale bizarre du fantastique et de la science-fiction ou se mêlent à la foi les légendes du roi arthur, les Mille et une nuit, les mythes scandinaves ou mésopotamien. Un genre qui m'a toujours paru difficile à cerner. (comme beaucoup de genre en S-F, mais cela ne m'empêche pas d'apprécier et qu'importe le flacon pourvu qu'on ai l'ivresse.)

 L'héroic fantasy à pour cadre soit des planètes fabuleuses (encore à un stade médiévales comme dans le peuple de sinharat de Bracket), soit sur terre un lointain passé mythique (elric le nécromancien de Moorckock), un futur lointain retourné à la barbarie ( cycle d'Hawkmoon de Morcock) ou des terres situés tout simplement dans un univers médiévale "ailleurs" ( le cycle des épées Leiber).

 C'est un monde ou l'on exalte les valeurs personnelles: la force, l'intelligence ou la ruse. Le héros est toujours un guerrier, ou du moins fait preuve de grandes qualité guerrières et les combats sont multiples. La magie occupe bien sur une place prépondérante, car c'est un univers magique et n'oublions pas que la règle du jeu est : tout est permis, tout est possible. L'intervention des dieux est fréquentes ( mais ce sont des dieux limités) et la science intervient parfois ( en opposition à la magie ou pour la suppléer : l'enfant de nulle part de Zelazny.)

 Les femmes sont réduits le plus souvent (une fois de plus) au rôle de postiches: belle princesse à sauver, femme attendant le retour d'une héro, beauté fatale et lascive toujours prête pour le repos du guerrier. Il arrive cependant que l'on tombe sur une femme-reine, une prêtresse guerrière, ( Tanith Lee, Catherine Moore tient que des autrices !)

 Cependant l'archétype du héros de Sword and Sorcery est au choix un grand guerrier (conan), l'héritier d'une grande lignée de sorcier, ou possédant des dons intrinsèques pour la magie ( elric, Belgarion), un habile voleur ( Athalus, le souricier gris.)

 Pour les thématiques je dirais pour résumer qu'il s'agit d'une quête: un trésor à voler, ou trouver, une belle à sauver, un monstre à pourfendre,un royaume à sauver, le tout pouvant se conjuguer à volonté. Les livres d'héroic fantasy sont également par définition des romans initiatiques, et trouve ainsi un public facile parmi les adolescent.

 L'héroic fantasy aiment les cycles, car ces héros obéissent à la règles de cartoons : les héros ne meurent jamais, (à la limite sont acolyte, ou sa dulciné). Ce qui permet au lecteur de toujours vivre une nouvelle aventure toujours plus passionnante.

a lire:

- Le cycle d'Elric, d'Hawkmoon, d'Ulrich, et de Corum de Moorckoc.

- Le cycle des épées de Leiber.

- Le peuple de sinharat, et le peuple du talisman de Bracket.

- Cycle de conan de Howard.

- Jirel de Joiry de Moore.

- Cugel l'astucieux de Vance.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article