folle cavalcade.

Publié le par SarahMoon

 Je n'ai jamais raffolé des chevaux. Non pas que je ressente une quelconque inimitée à leur égard, il s'agit juste d'une absence d'affinitée. Bien sur j'ai pratiqué l'équitation, et sans être une cavalière émérite, je peux sans trop de difficulté me déplacer.

 Mais d'où je viens l'équitation est un sport, et non une nécessité. Alors j'ai un subit avec forces soupirs mes cours d'équitations.  Et cela vaut mieux car en Argentorate, les équidés et affiliés constituent le principale moyen de locomotion (et de traction), si on ne désire pas se déplacer à pied, et qu'on a pas un dragon sous la main.

 Heureusement, tant que je demeure dans l'enceinte d'Argentorate, il ne m'est pas nécessaire d'avoir une monture. Bien que la ville soit fort vaste, il me reste possible d'acccéder à la plupart des endroits à pied et à condition de ne pas être trop pressée. Il est vrai que résidant au coeur de la ville, j'ai à proximité tous ce que je peux désirer.

 Mais hier... Je dois avouer que je me suis réconciliée avec toute la gente chevaline. Un de mes amis à fait l'acquisition d'un couple de chevaux ailés (dont il veut faire l'élevage), et m'a proposé de faire une petite promenade avec. J'étais quelque peu récalcitrante, car l'idée de sentir le fumier pour le restant de la journée ne m'enthousiasmait guère.

 Seulement, un cheval ailé possède des ailes, et là réside toute la différence. Une fois lancé au galop, il déploie ses ailes et prend son envol. Et là...Je ne saurais vous décrire ce que l'on ressent. L'absence de pesanteur, la sérénité de l'espace quand pourtant le vent fouette votre visage, la vision d'un monde qui s'étale tel une vaste mosaïque... tout les poncifs imaginables et quelque chose en plus...

 J'avais l'impression d'avoir  à nouveau des ailes...

 Hier soir, j'ai du me frotter tout le corps avec une brosse en crin et mettre mes habits à laver à cause de l'odeur de fumier. Et ce matin j'étais toute courbaturée. Mais je men fous, mardi prochain je retourne faire un tour dans l'espace.

Publié dans argentorate

Commenter cet article