Une vraie princesse

Publié le par SarahMoon

 Je me suis montrée relativement cruelle: réveil avec un seau d'eau et potion spéciale geule de bois. J'ai eu droit à un concert de hurlements et beaucoup de grimaces. Pour le seau d'eau froide, ils ne m'en ont pas trop voulu. Apparament, ils y ont droit régulièrement quand ils se font vider des tavernes par les propriétaires désireux de se débarrasser des ivrognes pour fermer.

 Par contre pour la potion, ils ont beaucoup moins appréciés. En même temps le fait qu'elle ait un goût atroce est une preuve de son efficacitée. Et elle est vraiment efficace, au bout de dix minutes, ils étaient frais comme des gardons.

 Après quoi j'ai envoyé Gyalles s'habiller. Pour une fois il n'a pas trop rechigné. Il faut dire que ce n'est pas son uniforme de parade qu'il est obligé de mettre ( hideux, urticant, peu seyant, et absolument pas fonctionnel...). Comme il s'agit d'une invitation à "titre privé", il ne vient pas en tant que capitaine des Gardes mais comme membre de ma famille.

 J'ai rarement l'usage de mes privilèges mais celui-là me fait énormément plaisir.  Si j'avais été un paon j'aurais fait la roue. Gyales vaux autant que n'importe quel noble et je saurais bien le leur enfoncer dans la gorge. Quand à Lilly... vous avez pu juger vous-même! J'en connais qui vont palir de rage au point d'enlaidir.

 Je ne suis pas pour un renversement des institutions mais le systèmes des franfreluches qui régit les castes d'Argentorate est bien rigide à mon goût! Parce qu'ils ne sont pas nés au bon endroit et dans la bonne famille, leurs qualités intrinsèques ne seront jamais reconnus par toute une frange de l'aristocratie.

Mais il suffit que je les présent comme des membres de ma famille et d'un coup de baguette magique, ils ne sont plus transparent, on les admire, on leur parle...

 Pourtant rien n'a changé.... Ce sont toujours les mêmes personnes.

Publié dans argentorate

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article