Les raviolis à la vapeur: Dim-Sun

Publié le par SarahMoon

 C'est une recette un peu plus complexe que les précédentes, et pour laquelle s'il n'est pas impératif d'avoir un petit panier en bambou, il faut au moins avoir un cuit vapeur ou couscousier afin de faire cuire les raviolis.

 Les ingrédients sont: des feuilles de bricks petits formats, 250 grammes de viandes de porc haché, 250 grammes de viandes de boeuf haché,  un oeuf,  20 grammes de farines, une boites de chataignes d'eau qu'on découpera en petit dés, 10 cl d'huile, 200 grammes de surimi qu'on découpera également en petit dés. (dans l'idéal il faudrait également un peu de couenne de lard, mais uniquement le gras, cela donne de l'onctuosité.)

 Une fois découpé ce qu'il y a à découper, et haché ce qu'il faut haché, ( pas l'oeuf bien sur) on  on mélange tout les ingrédients (sauf les feuilles de bricks qui reste à part) et on assaisonne avec: du sel, du poivre, du nuoc mam, du glutamate (facultatif). Pendant ce temps, on aura préchauffé l'auto-cuisseur.

 Puis au centre de chaque feuille on place l'équivalent d'une noix de farce. On rabat les quatres coins  pointes vers le haut, puis on plisse les bords en façonnant la pièce de façon à lui donner sa forme de bouchon. Enfin, dans un panier en bambou tapissé  d'une feuille de salade on place les bouchons en laissant un petit intervalle entre chacun d'entre eux. La cuisson prend environ 20 minutes .

  A défaut de panier, on peut placer directement les bouchons dans la partie supérieure de l'appareil, à condition d'avoir au préalable mis une feuille de salade, car elle évite que les raviolis collent au fond. Il faut servir les raviolis chaud avec de la sauce pimentée (silaça).

 Pour l'auto-cuisseur on en trouve dans tous les magasins Asiatique pour une somme comprise entre 20  et 40 euro pour les petits. Ils servent également à faire cuire le riz et on peut aussi faire cuire ses légumes ou du poisson dedans. Bref c'est multifonctionnel.

 Je mettrais la recette des raviolis aux crevettes une autre fois, mais je vous préviens la pâte est assez compliqué à réaliser, et le façonnage délicat.

Publié dans Art culinaire

Commenter cet article