Vilaines romances de Stéphane MOURET & Jérôme SORRE

Publié le par SarahMoon

 

CouvertureIllustration de Fernando GONCALVÈS-FÉLIX

La CLEF D'ARGENT, coll. Le Club Diogène n° 2, mars 2006
144 pages, catégorie / prix : 12 €, ISBN : 2-908254-47-6

Vilaines romances  de Stéphane MOURET & Jérôme SORRE

Quatrième de couverture

Les récits — tous teintés à des degrés divers de fantastique — qui composent la série du Club Diogène, ont pour cadre le Paris de la fin du XIXe siècle.

     Ce qui motive les membres de ce club dans leurs investigations nocturnes, menées en tout bénévolat, c'est avant tout l'ennui, le cynisme et la jobardise.
     C'est cet improbable mélange de mal de vivre fin-de-siècle et de burlesque qui donne son ton particulier au Club Diogène.
     Dans ce deuxième volume intitulé fort à propos Vilaines romances, Vayec apprend à ses dépens qu'on ne courtise pas impunément une prostituée fantôme, surtout si son ancien amant était un marin au long cours. Quant à cette chanteuse sur le retour, tout irait pour le mieux avec elle, s'il n'y avait ce prétendant insistant qui trucide allègrement tous ceux qui tentent de s'approcher d'elle. Et d'ailleurs, ce curieux tueur d'amants ne ressemble-t-il pas furieusement à Monsieur, le mystérieux initiateur des soirées du Club ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article