Venezia, la ville au bord du temps de Renato PESTRINIERO

Publié le par SarahMoon

Couverture Textes réunis par Jacques BARBERI
Traduction de Jacques BARBERI
Illustration de Pascal MORET
DENOËL, coll. Présence du fantastique n° 36, mars 1994
256 pages, catégorie / prix : 6, ISBN : 2-207-60044-0 

Venezia, la ville au bord du temps de Renato PESTRINIERO

quatrième de couverture:

 Venise... Lieu géométrique de tous les clichés ou de tous les possibles ? Pour qui aime les villes ayant la capacité de « faire penser de manière insolite », la faculté de « laisser filtrer dans la réalité un soupçon d'étrangeté », la question ne se pose pas : Venise est un lieu magique qui, au-delà d'un pittoresque mondialement connu, propose des rencontres inattendues. Avec soi-même, avec l'invisible, avec des personnages surgis d'un lointain passé ou avec le futur... Comme si le temps y subissait des flux et des reflux semblables à ceux de la lagune, comme si le mariage de l'eau et de la pierre y engendrait des mirages ayant la consistance du réel. En douze nouvelles, douze actes d'une pièce de théâtre dont l'héroïne est une Venise complètement ignorée des guides touristiques.

     L'auteur
     Renato Pestriniero, né à Venise en 1933, a commencé à publier en 1958. Auteur de nombreuses nouvelles et de cinq romans, il s'est imposé à l'attention du public transalpin avec ses récits « vénitiens » (fantastiques ou de S.-F.), où s'affirme pleinement son originalité. Il a par ailleurs acquis une réputation internationale en signant un roman avec A.E. Van Vogt : Au-delà du village enchanté (J'ai lu).

Commenter cet article