ligth fantasy

Publié le par SarahMoon

Un sous-genre de la Fantasy.

 Personnellement je ne vois pas l'utilité de ses sous-classification, mais bon faisons plaisirs aux puristes.  Je penses que s'il y a autant de catégories et sous-catégories et de points sur lequel les spécialiste ergotent c'est essentiellement par qu'il n'y a pas de nomenclature internationale et que les termes Anglophone et Francophone se chevauchent. Je ne sais pas pour vous mais moi je m'y perd souvent, et je reste parfois perplexe devant les classements.

 La Ligt Fantasy est un sous-genre de la Fantasy, et c'est le genre qui se rapproche le plus de la fantaisie au sens français du terme. C'est une littérature légère, que je qualifierais de conte de fée pour adulte. Il n'y a aucune prétention à la crédibilité, et la thématique est dénuée de complexité.

 C'est l'histoire des forces du bien contre les forces du mal, les preux chevaliers contre les grands méchants, le valeureux prince qui part en quête pour au sauver sa belle ou quelque chose comme ça. La magie omiprésente est plus amusante qu'impresionnante, les scènes de combats parfois d'une loufoquerie incroyable, les méchants si méchants qu'ils en deviennent stupides, bref si la ligt fantasy nous enchante par sa simplicité elle ne se prend absolument pas au sérieux.

 C'est un genre ou l'on retrouve tous les clichés et archétypes de la Fantasy dite traditionnelle, mais avec un humour à la fois critique et parodique que les amateurs de Fantasy comme les néophytes sauront apprécier.

 A lire:

- Les annales du disques monde de Terry Pratchett. (col Atalante et Presse Pocket)

- Cugel l'astucieux de Jack Vance. (col Presse Pocket)

- Les livres magiques de Xanth de Piers Anthony (col J'ai lu)

Commenter cet article